Cuisine | Art Niveau: Vulgarisation Brin de cuisine

Contrairement à ce qu'on croit, réaliser une jolie photo culinaire nécessite de la préparation. D'abord, imaginer, et cette étape doit avoir lieu avant même d'avoir réalisé la recette ! Ensuite, si l'on est tout seul à revêtir à la fois la toque de cuisinier, les gants des assistants lumière et la casquette de photographe, mieux vaut s'organiser. C'est bien plus facile à plusieurs ...

Retrouvez toutes les recettes sur http://www.brindecuisine.fr

1. Scénariser

Certains plats délicieux ne sont pas forcement présentables, il est donc nécessaire d'en tenir compte. Par exemple, pour un plat mijoté, il vous sera nécessaire de veiller à soigner le découpage de votre viande, ainsi que le parage de vos légumes, pour pouvoir les présenter d'une manière agréable à l'œil.

Penser aussi dès cette étape à l'harmonisation du plat avec la vaisselle et le décor, que vous pouvez choisir neutre ou signifiant.

Un fond blanc et un voilage très simple sont un exemple de décor neutre. Un décor signifiant donne aussi beaucoup d'ambiance à une photo.

2. Éclairer

Privilégiez autant que possible la lumière naturelle, c'est elle qui donne les couleurs les plus appétissantes. Dehors ou derrière une fenêtre, le soleil permet de multiples éclairages. Un voilage servira de diffuseur. Attention à la lumière directe, qui donne des ombres dures.

Une lumière du jour rasante donne de la profondeur à l'image La lumière artificielle est plus difficile à gérer. Mais parfois, on n'a pas le choix, notamment en hiver, lorsque le jour est de courte durée.

3. Préparer

Avant de réaliser votre photo, faites votre mise en scène avec la vaisselle et accessoires, sans le plat. Cela vous permettra de vérifier quelle prise de vues est la plus adaptée. Variez la focale, les angles et l'orientation de la lumière, la distance de prise de vues, et si votre appareil se débraye, la profondeur de champ : ces paramètres ne donnent pas du tout les mêmes effets.

4. Cadrer

La photo culinaire se prête à de nombreux styles photographiques. Clair ou sombre, en plan rapproché ou plus éloigné, en nature morte ou avec présence humaine, à vous de trouver votre préféré. Ou bien de varier selon les recettes. Voici quelques exemples :

Lifestyle, c'est-à-dire prise de vue intégrant la présence humaine Style "nature", lumière du jour et ingrédients frais
Plan rapproché en studio, double éclairage latéral de même puissance. Clair-obscur.
La vue plongeante est adaptée aux recettes familiales, réalisées dans de grands plats. Le high key consiste à éclairer fortement le sujet, et à légèrement surexposer afin qu'il n'y ait aucune zone de couleur noire, et le moins possible d'ombre grise.

5. Planifier

Les préparations froides permettent évidemment de prendre tout son temps, mais ce n'est pas le cas des plats chauds dont l'aspect se matifie en refroidissant, le rendant moins appétissant. Il faut donc que tout soit prêt avant de mettre votre préparation dans le cadre de la photo. Je vous conseille de poser votre appareil sur pied, l'allumer, cadrer, et d'ensuite seulement disposer les éléments.

Réagissez sur cet article .